ORALTITUDE ODYSSEE

Public en scène

CHoeurs de Combat!

Fabien AMORETTI

Chargé d'une mission nationale sur la voix
au Ministère de la Recherche

Dans un monde qui s'éteint, allumons ensemble le premier phare d'une civilisation d'artistes.

Bienvenue dans ORALTITUDE ODYSSEE:
L'Odyssée de votre voix.

Pourquoi?

Toutes les études convergent pour montrer que lorsqu’une civilisation est en danger la Culture et les dimensions essentielles dont elle est porteuse constituent le dernier rempart. Rempart dont l’effondrement se traduit par une misère symbolique généralisée, la perte du lien et du sens qui l’accompagne et les violences qui en découlent. Ces rapports et les convulsions de l’actualité montrent donc l’évidence et l’urgence de l’absolue nécessité d’une mobilisation à tous les niveaux sur ce dernier front. L’opération « Public en scène, chœurs de combats » s’inscrit dans cette perspective. Elle est la contribution que nous proposons d’apporter à cette lutte vitale.

Pour qui?

« Publics en scène chœurs de combat » consiste à remplir les salles des grands opéras de France et d’Europe par le public pour interpréter à un niveau professionnel les grands airs de chœur du répertoire lyrique grâce à une technique révolutionnaire d’optimisation du timbre de la voix récemment mis à jour.

Comment?

Des découvertes récentes ont révélé l’existence d’un savoir artistique vocal de haute altitude, en sommeil à l’intérieur de chaque cerveau humain et ont permis la mise au point d’un réglage harmonique capable de réveiller ce savoir. A la suite de ces avancées, l’auteur de ces travaux fut chargé d’une mission nationale sur la voix et détaché en 1997 au ministère de la Recherche.

LES CONFERENCES


LE SALS'OPERA

Le Sals’Opéra est un nouveau concept qui consiste à prendre des airs du grand opéra en en gardant le livret et l’introduction puis à en réécrire totalement la partition. Ce qui a été fait ici dans le style des « sons » cubains (enregistrements faits au studio Egrem à La Havane l’hiver dernier). Mais le terme salsa doit être pris au sens littéral puisqu’il s’agit en fait d’arranger le morceau choisi, dans le style le plus approprié au but poursuivi, et donc, si je puis dire, de le cuisiner à sa propre sauce. Le but du jeu n’étant pas seulement « pour le fun », justement, mais pour atteindre en fait deux finalités...